"; Apprendre l'Anglais Facilement & Très Rapidement !

Comment Apprendre l’Anglais que vous Soyez Débutant ou Confirmé

apprendre l'anglaisPour un Français, apprendre l’anglais est légèrement plus facile que pour toute autre personne parlant une langue différente.

Cela est dû au fait que le français et l’anglais ont des similitudes dans le son et l’intonation, avec beaucoup de mots anglais étant presque identiques en Français et en Anglais.

=> Obtenez tout de suite votre cours d’anglais facile & gratuit qui vous rendra d’immenses services: cliquez ici

Toutefois, cela ne doit pas vous rendre trop présomptueux, apprendre une langue demande un minimum de travail.


Quelle est la meilleure voie pour apprendre l’anglais ?

Une des questions les plus posées quand il s’agit de l’apprentissage de la langue anglaise :

« Quelle est la meilleure façon d’apprendre l’anglais ? »

Tout d’abord, l’un des meilleurs moyens pour apprendre l’anglais (ou toute autre langue, en fait) est de prendre des cours avec un professeur. C’est une méthode longue et coûteuse, mais probablement elle obtient les meilleurs résultats.

Mieux encore, prendre des cours en immersion et de vivre dans le pays où l’anglais est parlé.

Ce sont les deux meilleurs moyens pour apprendre à parler l’anglais.

Mais ces deux options sont très peu pratiques pour les personnes occupés, qui ont un travail ou une famille et sont très chers.

Alors quelles sont les autres options ?

La meilleure solution est d’apprendre l’anglais en ligne. Il y a beaucoup de sites qui offrent des ressources gratuites mais la qualité est inégale.

Mais si vous voulez vraiment une voie efficace et faire des progrès rapides en anglais, alors je vous recommande des exercices d’écoute et de prononciation. C’est le meilleur moyen d’apprendre la conversation.

=> Obtenez tout de suite votre cours d’anglais gratuit qui vous rendra d’immenses services: cliquez ici

 

Et si vous êtes enseignant, ce que vous devez prendre en compte

Il y a des considérations spéciales que vous devrez garder à l’esprit, et un peu plus de patience à avoir.

Quand vous apprenez une langue étrangère à des débutants, cela signifie que vous devez non seulement enseigner le sujet comme vous le feriez dans une configuration de classe typique. En raison de l’âge des apprenants, vous devrez aussi constamment tenir compte de leurs intérêts.

Les enfants ne guardent pas très longtemps leur attention sur un sujet, et si vous souhaitez enseigner l’anglais, vous aurez donc à fournir un effort supplémentaire pour maintenir leur attention. Si l’enseignement aux enfants n’est pas votre spécialité, vous devriez déjà commencer à apprendre les nouvelles techniques et approches de l’enseignement aux enfants.

Même s’il est important d’enseigner la langue aux élèves, il est d’autant plus important de savoir qu’ils sont disposés à apprendre et qu’ils prennent plaisir à recevoir cet enseignement. Si vous enseignez en jouant et plein d’activités et d’autres jeux qui favorisent l’apprentissage et l’interaction, la partie enseignement proprement dit sera un morceau de gâteau. Vous serez toujours les étudiants hâte à la prochaine leçon, et ils chercheront à apprendre l’anglais comme une expérience amusante.

Si vous optez pour enseigner l’anglais à l’étranger, il pourrait y avoir des tests supplémentaires et des certificats qui seront nécessaires. Les établissements d’enseignement à l’étranger peuvent vous obliger à certifier du TOEFL et de l’ ESL pour mesurer vos compétences à enseigner et à communiquer en utilisant la langue anglaise. Pour être sûr de toutes les exigences, assurez-vous d’être bien renseigné sur les besoins dès le début.

À long terme, vos méthodes sur la façon d’enseigner aux débutants ne vont pas uniquement dépendre de ce que vous avez appris. Au fil du temps vous allez vous adapter à l’attitude et le tempérament de vos élèves et ajuster les cours en fonction de leur niveau de compréhension.

Donc, si vous vous demandez comment enseigner l’anglais aux débutants et si oui ou non vous serez en mesure de vous adapter à la culture et à l’âge de vos élèves, il faut garder à l’esprit que cela peut être une expérience complètement différente à ce que vous connaissez déjà, mais d’après mon expérience cela vaut vraiment la peine d’être vécu.

=> Obtenez tout de suite votre cours d’anglais gratuit qui vous rendra d’immenses services: cliquez ici

Une question que l’on nous pose souvent est « comment apprendre l’anglais par soi même », j’y réponds sur cette page.

Comment placer l’accent tonique.

 

 

Comment apprendre l’anglais par vous-même

L’anglais est la langue la plus utilisée au monde, et personne aujourd’hui ne peut se permettre de ne pas la parler s’il désire voyager, faire des affaires avec d’autres pays et communiquer avec des cultures différentes.

De l’anglais britannique le plus pur à l’américain du Texas, il existe bien évidemment des différences marquées, mais connaître les bases générales de la langue vous permettra de vous faire comprendre dans tous les pays du monde sans difficultés.

Les francophones ont malheureusement une triste réputation en ce qui concerne l’apprentissage de la langue de Shakespeare, même à l’âge adulte, rien n’est perdu!

Notre cours vous permettra d’apprendre les mots et les phrases essentielles pour vous adapter à toutes les situations courantes de la vie quotidienne, et vous proposera un apprentissage progressif et adapté de la grammaire anglaise, qui est loin d’être aussi compliquée qu’on essaye souvent de vous le faire croire.

Quelques heures de lecture et de révisions quotidiennes vous seront suffisantes, même en partant de zéro, pour réaliser que vous pouvez vous aussi parler anglais, et pour découvrir tout l’attrait de cette langue riche, simple et subtile à la fois.

Des guides vous proposent de nombreux décodages du mode de vie anglophone, et vous donnent certainement envie d’approfondir vos nouvelles connaissances en partant à la découverte de la Grande-Bretagne ou des États-Unis !

Que vous soyez simple futur touriste ou homme d’affaires, certain ouvrages vous donneront toutes les clés nécessaires pour être enfin à l’aise avec l’anglais, et pour le parler avec plaisir.

Pour apprendre l’anglais par vous même vous pouvez commencer par regarder des films anglais sous-titrés en Français ce qui vous permettra de bien appréhender la prononciation anglaise et de mieux apprendre l’anglais britannique et Américain.

Comment Bien S’exprimer, la Prononciation Anglaise

Voyons en premier comment vous devez prononcer correctement les sons anglais, afin de prendre tout de suite de bonnes habitudes !

Parler un anglais compréhensible n’est pas aussi difficile que le veut la croyance populaire, mais il est important de retenir dès maintenant les différences essentielles qu’il y a entre les prononciations anglaise et française.

Apprendre l’alphabet

Une des base de l’apprentissage d’une langue est de connaître puis de réciter l’alphabet régulièrement.

Prononcer les sons

Prononcer correctement vos mots et phrases en anglais est certainement plus difficile qu’apprendre la grammaire qui, une fois acquise, ne change jamais.
En effet, tout comme un anglais a du mal à comprendre pourquoi “tant” et “temps” se prononcent de la même façon en français, il peut vous être difficile de comprendre pourquoi right (« juste ») et write (« écrire ») se prononcent de manière identique en anglais!

Globalement, une bonne prononciation dépend de l’apprentissage correct des mots, au fur et à mesure, aucune règle absolue n’existant pour prononcer chaque ensemble de voyelles ou de consonnes identiques à l’intérieur de mots différents.
Afin de vous aider, retenez quand même les petites règles ci-dessous :

• Un H en début de mot se prononce toujours de façon “aspirée”, comme si vous souffliez de façon importante en utilisant le fond de votre gorge. Il y a très peu d’exceptions à cette règle, dont le mot hour (“heure”), dans lequel le H n’est pas du tout prononcé.

• Lorsqu’un mot se termine par les lettres –ING, le G se prononce à peine, en ne produisant qu’un petit son nasal.

• Il est important de faire la différence entre les 2 [i] : le long et le court. Pour savoir lequel est utilisé lorsque vous découvrez un mot, utilisez un dictionnaire en regardant quelle est la phonétique correspondante (nous en reparlerons un peu plus loin). Faites bien la différence dans ce manuel entre les [i] et les [ii] pour vous y retrouver, comme dans les exemples live ([liv]) (« vivre ») et leave ([liiv]) (« partir »).

• De la même façon, le [o] présente une version courte, et une version longue : box ([box]) (« boîte ») et morning ([moorning]) (« matin »).

• Vous retrouvez cette logique pour le [a] également : cat ([kat]) (« chat ») et car ([kaar]) (« voiture »).

• Elle s’applique de façon identique au [u] : book ([bouk]) (« livre ») et shoe ([chouou]) (« soulier »)

• Enfin, vous retrouvez cette même règle pour le [e] : bus ([bes]) (« bus ») et girl ([geerl]) (« fille »)

• Le T et le D se prononcent légèrement différemment de leurs cousins français, avec un son plus mouillé, grâce à une utilisation appuyée de la langue contre les dents.

• La combinaison des consonnes TH peut se prononcer de 2 façons, comme dans think ou this :
dans le 1er cas, il s’agit d’un son qui se situe entre le S et le F français,
et dans le 2e cas, il s’agit d’un sonqui se situe entre le D et le Z français.

Les français ont souvent du mal avec ces sons, qui s’apprennent pourtant facilement si vous prenez soin de faire pointer votre langue en-dessous de vos dents supérieures, en exagérant même le placement dans un 1er temps, pour bien obtenir le son désiré. Lorsqu’ils seront utilisés en phonétique simplifiée dans cet ouvrage, ils seront respectivement transcrits pas les groupes de lettres [th] et [TH], pour ne pas vous encombrer des véritables symboles.

• Le R n’a pas d’équivalent français en termes de prononciation, et pourrait correspondre, lorsqu’il est utilisé dans une syllabe prononcée, au son utilisé pour l’aboiement d’un chien, la langue étant ici encore utilisée, repliée au milieu de la bouche.
Dans le cas où le R est utilisé en fin de mot à la suite d’une voyelle, ou dans une syllabe faible, il est à peine perceptible, même s’il vous est indiqué en transcription simplifiée, comme dans mother ([moTHer]) (« mère »).

• L’anglais utilise un son très répandu dans les syllabes non accentuées, qui se rapproche de notre E français : on l’appelle le “schwa”.

Bien entendu il ne faut pas oublier d’apprendre la grammaire anglaise même si c’est la partie la plus fastidieuse, apprendre l’anglais passe par la grammaire cependant les bases suffisent pour pouvoir parler et se faire comprendre.

Apprendre l’anglais par soi même

Anglais : Comment Placer l’accent tonique

Le français est une langue qui n’utilise pas d’accentuation à l’intérieur des mots (sauf si l’on tient compte des variantes toulousaines ou marseillaises !) : quand vous dites “célébration”, aucune syllabe n’est plus accentuée qu’une autre, si ce n’est la dernière, ce qui est valable pour l’ensemble de notre vocabulaire.

Nous marquons donc de cette façon toute notre prononciation : “maison”, “appartement”, “vacances”, “déjeuner”, etc. et notre langue est en ce sens considérée comme syllabique.

L’anglais est une langue beaucoup plus mélodieuse, dite tonique, qui présente des accentuations marquées à l’intérieur des mots : placer ces accents toniques aux mauvais endroits vous amènera parfois à ne pas être compris du tout, ou à créer des quiproquos.

C’est aussi parce que l’anglais est une langue tonique et non syllabique, que les français ont souvent l’impression que les anglophones “mangent” des mots ou des syllabes lorsqu’ils parlent : cette impression est simplement due au fait que toutes les syllabes n’ont pas le même poids dans la prononciation !

La meilleure façon de savoir où placer l’accent tonique est bien sûr d’apprendre les mots au travers de films ou en écoutant des anglophones parler, mais votre dictionnaire est encore le moyen le plus sûr de ne pas vous tromper : l’écriture phonétique contient en effet une apostrophe avant la syllabe qui doit être accentuée.

Les mots très longs peuvent parfois contenir plusieurs accents toniques. Pour bien prononcer vos phrases, il faut en effet que vos accents toniques soient placés correctement sur les bons mots, et sur les bonnes syllabes des mots concernés.

Pour un Français ou Francophone, apprendre l’anglais est plus facile découvrez comment même si vous êtes débutant.

Parler anglais, Grammaire : le genre des noms et les articles

Nous utilisons en francais les articles definis ou indefinis “le/la/les/un/une/des” pour accompagner les noms communs, en fonction du contexte et du genre masculin ou feminin du mot, ainsi que du nombre.

L’anglais presente un systeme relativement proche, si ce n’est qu’il contient 2 particularites que vous devez retentir des maintenant :

• Les noms communs n’ont pas de genre feminin ou masculin.

• Il existe un principe d’article “zero”dans certaines situations.

Voyons ce que vous devez utiliser, et dans quelles situations precises.

L’article indefini

Il correspond dans notre langue a “un”, “une” ou “des”, comme dans “un ballon”, “une pomme” ou “des enfants”.

Il est relativement simple en anglais puisque vous utiliserez :

• a pour tous les mots communs commencant par une consonne : a ball (“un ballon”)

• an pour tous les mots commencant par une voyelle : an apple (“une pomme”)

Dans ce 2e cas, attention a l’exception des mots commencant par le son [j] comme yes, qui est considere comme une consonne en anglais : c’est donc a qui sera utilise, et non pas an, comme pour a
yogurt (“un yaourt”).

• rien du tout pour le pluriel (sauf si vous voulez parler d’une certaine quantite, mais nous verrons cela plus tard !), ce qui donne : I eat apples (“je mange des pommes”)

L’article indefini est donc simple a utiliser, et ne devrait pas vous poser de problemes.

L’article defini

Il est egalement simple a utiliser, en comparaison avec nos “le/la/les” en francais, et vous devez simplement
retenir :

• que vous utiliserez the sans distinction de genre ou de nombre : the table (“la table”) ou the chairs
(“les chaises”)

• que the se prononce normalement [THe], sauf devant les mots commencant par une voyelle, auquel cas il se prononce [THii], la regle des mots commencant par le son [j], vue plus haut, s’appliquant egalement ici.

Jusqu’ici, rien de bien complique en resume !

L’article zero

Cet article, qui en fait est une absence d’article, est extremement utilise en anglais, et est la bete noire des francais qui ne sont pas habitues a un tel concept.

Il consiste a ne rien mettre devant le nom commun concerne, et obeit a des regles qu’il vous est indispensable
de retenir des maintenant :

• Lorsqu’on parle de generalites ou de noms abstraits : I love dogs (“J’adore les chiens”), ce qui est different de “J’adore les chiens qui vivent chez ma grand-mere.

• Lorsqu’on emet des preferences ou des opinions : I like tea (“J’aime le the”), ce qui est different de “J’aime le the qu’on me sert dans ce bar.

• Lorsqu’on mentionne des jours ou des mois : I work on Mondays (“Je travaille les lundis”).

• Lorsqu’on utilise des noms propres : England is a beautiful country (“L’Angleterre est un pays magnifique”).

• Lorsqu’on utilise des noms communs comme titres ou fonctions : Queen Elisabeth (“la Reine Elisabeth”).

Il est tres important que vous sachiez faire la difference entre l’utilisation de the et celle de l’article zero, pour eviter les confusions qui donnent des phrases relativement horribles !

Pour apprendre et parler anglais un élément essentiel est la prononciation ou plutôt la bonne prononciation car sans elle personne ne vous comprendra.


Powered by WordpressLAB